pas qu'une fois, mais trois fois voir dix fois, le chéri vous appelle soit pour venir manger (pour les chanceuse de mon cas pour qui cuisine et mari sont compatibles), soit pour venir LUI FAIRE à manger ... parce que là c'est plus que l'heure il a faim, les enfants aussi, même chaton miaule...Mais noooon, vous non,vous ne décrochez pas, soit en train de couper la courbe la plus à 180 ° de toutes vos coupes d'emmanchures, soit en train de coudre l'ourlet roulotté infini de cette jupe patineuse qui vous fait demander si au final vous avez les fesses de la largeur de la baie vitrée du salon ou quoi???? 

 

Quel est le problème? Mis à part que quand vous cousez les besoins :faim-sommeil-pipi n'existent plus...

 

Votre GESTION DU TEMPS...voir pire LA NOTION DU TEMPS

 

Alors, soit, vous n'avez que quelques minutes par jour à accorder à un projet la semaine(boulot+trajets+écoles+quotidien+dormir un brin ne vous laissant que 23 mn quotidiennes), et en cette fin de dimanche pluvieux, à deux ourlets du but, vous n'allez pas lâcher votre short chataîgne...

Ou soit, même sans boulot-enfant-mari-(ou femme pour les couturiers) votre syndrôme de l'hyperproductivité a depuis longtemps pris le dessus sur tout le reste et si vous ne "sortez pas un troisième sac aujourd'hui pour le poster sur votre page" vous aurez un sentiment tellement immense d'inaboutit que votre purée-jambon (quand on vit seul, c'est pas tous les soirs panais à la sauce champagne et ses petits rognons de pigeons... me la faite pas!) ben là vous n'en avez même pas envie....

 

Que faire ô mon dieu que faire??? 

Déjà, tu te calmes, y'a pire, que se relever de la machine à coudre avec l'envie d'aller faire pipi la plus intense qu'aucun courreur cycliste n'ai jamais connu avant de s'arrêter là, sur le bord de la route tout seul face à la nature, avant le virage, dans ces lacets de montagnes tandis que d'un coup 25 voitures chargées à bloc d'enfants, grimpant la même montée, le dépassent , et une fois le virage passée, notre bus de mômes le surplombant, cris des enfants du siège arrière "ahhhh il fait pipi annnnh, Maman,  j'ai vu son zizi beuuuurk!!!! Maman pourquoi le monsieur il fait pipi devant tout le monde???etc.... merci amis cyclistes de m'épargner ça et d'avoir à répondre : tu vois maman quand elle arrête de coudre et que toi tu es aux toilettes....et qu'elle susure de sa voix d'ange :"t'en a pour longtemps, non mais là sérieux dépêches toi!!! " Tandis qu'elle se dit qu'elle aurait dû céder au charme désuet de la cabane au fond du jardin, la même que Shrek, avec un coeur sur la porte!". 

Mais quand même c'est n'importe quoi, penses à tes reins, ou ce japonais mort de n'avoir pas laché sa console 33 heures d'affilées...

 

Oui mais quand je couds, le temps s'arrête...

Nan, il ne s'arrête pas, d'ailleurs tu t'arraches les yeux parce que la nuit est tombée, tu couds dans le noir  en braille, ta nuque est toute engourdie, tes jambes aussi, et mis à part le fait que quand tu vas te relever t'auras pris 20 ans, aux bas mots, ta fatigue d'aujourd'hui tu vas mettre un moment à la récupérer, et que, bah nannnn ...tu ne coudras pas...demain...

 

LA solution, le TIMER (prononcez timeuuuuur, c'est de "l'américain" ;) )

 

Au mieux tu règles ton téléphone pour qu'il sonne dans deux heures et demie, au pire, tu vis dans une grotte, t'as un téléphone qui fait même pas chrono, alors tu sors ton radio réveil digital , tu le mets à sonner dans 2 heures et demie max, et si toutefois, tu repars après une pause pour une autre session couture, au moins tu te seras dégourdit les jambes, t'auras regardé dehors, pris un café et actionné la chasse d'eau!

 

A quoi ça sert?

Nous rythmer, pas perdre la réalité de vue, penser un peu à soi, voir que ce projet de matelassage de tissu avance quand même depuis 6 mois, , et si on ne vis pas seul, et que "l'autre" est là, partager ce moment de pause, avec lui (elle ) et par extension les enfants, qui sont bien contents que vous leur cousiez une trousse ou  un cartable pour la rentrée de CE2 mais qui trouvent dommage de pas avoir goûté avec vous depuis le CP...

Rome ne s'est pas construite en un jour.... mais comme tous les chemins y mènent, au lieu de prendre l'autoroute et de toutes façons vous faire doubler à droite et à gauche par des touristes plus rapides que vous, prenez la nationale, faites une pause, là, pour le plaisir au milieu de nulle part, et recul pris, dites-vous qu'arriver à Rome ce sera chouette mais... il est pas beau ce petit coin de nature, là ???

 

 

A l'inverse, il serait bien de pas s'y endormir dans la nature et de pas finir de coudre ce paréo tropical qu'en décembre.... 

Soyez constants, coudre un peu , toutes les semaines, voir tous les jours plutôt que se faire le Bol d'Or sur votre bolide sans lever les mains du guidon... Pensez-y...

 

 

Je m'en vais de ce pas cuisiner et manger, parce que sinon à force de vivre que de couture et d'oxygène , mon short chataîgne, quand je l'aurais fini,  il va être deux tailles trop grand!

Merci d'avoir lu cet article, n'hésitez pas à le partager, à l'aimer et à vous abonner à ce blog pour ne rien rater de mes publications!

A vite!